Primrose poetry at the Chelsea Physic Garden | Primevères poétiques au Chelsea Physic Garden

Des primevères, on ne connait souvent que les variétés de base, simples et résistantes au temps.Of primroses, we mostly know the basic ones, simple and weather resistant.

Des centaines de déclinaisons plus raffinées existent : de vrais bijoux de fleurs aux pétales dentelées que l’on dirait peintes à la main tant les teintes sont éclatantes. Elles connaissent un fort engouement au 18 et 19èmes siècles pour leur élégance. Fragiles, elles souffrent facilement d’un excès de pluie ou de soleil. Les jardiniers les plantent donc dans des pots en terracota pour les déplacer facilement puis décident de les surélever. Le Theatrum Auriculae est conçu à la base comme un simple système d’étagères permettant d’abriter les plantes… puis évolue vers un système de présentation plus décoratif, afin d’être mis bien en vue d’une fenêtre et donc admiré. A tel point que de nombreuses compétitions ont lieu : le théâtre s’habille donc d’un fond noir pour faire mieux ressortir les nuances.However, hundreds exist, all more refined and elegant than the others. They look like jewels, almost painted upon. Fragile however, they suffer easily from too much wind or sun. Gardeners tended to plant them in narrow and higher terracota pots to move them easily. Then came the idea of shelving to shelter them better… which worked out perfectly to present their beauty as well, preferably close to the reading room window. With time, competitions take place. The Theatrum Auriculae becomes a little stage with a black background for the colours to stand out even better.

Le Chelsea Physic Garden en présente jusqu’au 06 mai une sublime collection. Chaque coeur est d’une finesse extrème, certaines fleurs sont doubles et je les imagine se déplier pétale après pétale comme la rose du Petit Prince. La poésie va jusqu’aux noms : Old Irish Blue, Cherry Pie, Toffee CrispYou can discover a lovely collection till May 06th at the Chelsea Physic Garden. Each blossom is ever so fine, some flowers are double and I can imagine them unfolding ever so gently, petal after petal like the rose in The Little Prince. Even their names are poetic: Old Irish Blue, Cherry Pie, Toffee Crisp…

 

Les jardins sont au plus beaux en cette saison –  serpentez à travers les plate-bandes, passez au café (paiement en liquide uniquement), déjeunez sur l’herbe ou papillonez d’une serre à l’autre…The gardens are at their best in spring –  wander like a butterfly, discover the greenhouses, get a glass of wine at the café (cash only), take your lunch to a sunny spot on the lawn…

Chelsea Physic Gardens
66 Royal Hospital Road
Chelsea
London SW3 4HS
£8/adulteadult

Aussi à Chelsea:Also in Chelsea:
Les Chelsea PensionersThe Chelsea pensioners
Leur éléphantTheir elephant
Partridge’s
Saatchi

6 Comments

  1. May 4, 2011 / 05:40

    J’aime bien les primevères mais je dois avouer que celles que tu nous montres sont infiniment plus jolies que celles que j’ai en ce moment sur mon balcon ! ;o)
    Bisous et bonne journée, bien démarrée en ce qui me concerne avec cette promenade fleurie …
    Hélène

  2. May 4, 2011 / 11:17

    Je reviens Coralie, me voilà de retour en Argentine
    Et je trouve le plus grand printemps sur ton blog!
    Bisous

  3. May 4, 2011 / 13:28

    Oh! c’est magnifique.
    Ces primevères sont vraiment superbes.
    Une bien jolie découverte, merci.

  4. Chocoralie
    Author
    May 4, 2011 / 20:25

    Je compte m’en faire toute une collection l’an prochain… On se perd dans la contemplation des teintes.

  5. May 7, 2011 / 12:57

    Merveilleuses primevères… J’avais replanté des primevères de fleuriste dans ma pelouse, elles sont redevenues sauvages.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *