The Victoria, Richmond

A quelques minutes de marche de Richmond Park se trouve The Victoria, l’exquise alliance du restaurateur Greg Bellamy et du chef Paul Merrett, c’est un chef d’œuvre tout en finesse. Le menu y est réputé pour faire fondre les plus grands gourmets à tel point que l’adresse a été nommé meilleur gastropub de la région de Londres en 2011.A few minutes walk from Richmond Park is The Victoria, the most delicious place created by restaurateur Greg Bellamy and chef Paul Merrett. The perfect escape on a sunny week-end. This address has seduced many palates and guess what? It was awarded best Greater London region gastropub in 2011. Now why would you miss tasting this?

Après une longue ballade, les joues rosies par l’air frais, ravi d’avoir croisé biches et cerfs sur le chemin, l’idée de prolonger la sortie et de reposer ses jambes ravit forcément. Entre campagne et ville, on se laisse séduire par le bar tout en bois sobre, lampes à l’ancienne, une atmosphère chaleureuse, des petites tables pour deux, d’autres alignées pour accueillir les bandes d’amis, d’autres encore nichées près de la fenêtre, un beau plancher, le soleil se reflétant sur les couverts, un canapé en cuir près de l’âtre, une belle collection de Penguin Books…After a long walk, cheeks all pinked by the fresh spring air, d. Between town and countryside, you will immediately be seduced by the wooden counter, the dark wood, the brick walls, the homey feeling. Tables for two, other nestled along the windows, bigger one to welcome friends, a leather sofa near the fire, a collection of Penguin books, a selection of 25 wines by the glass. Ideal, right?

Aux beaux jours, on ira lézarder en terrasse, dorer au soleil ou profiter de la douceur de l’air sous d’immenses parasols. Tout au fond de la cour, se trouve un terrain de jeux offrant quelques instants de quiétude aux parents. Quel bonheur de savourer un verre de vin entr’adultes ! La carte comprend bien sûr des sélections enfants et des smoothies.On summer days, step out to the terrace to bask in the sun or shade under the huge parasols. At the back is a play area that parents will love – kids having fun in a secure place, a children menu, smoothies and a little bit of peace for you.


C’est dans la verrière que l’atmosphère a le plus de charme, des tons bleutées, une belle luminosité surtout le soir, lorsque le ciel rosit et que scintillent les étoiles. Les bougies s’allument peu à peu sur les tables, l’atmosphère se fait plus feutrée…If you are after a romantic dinner, choose the conservatory instead. Charming indeed, beautiful patterned wallpaper, a gorgeous light, especially as dusk falls and the first stars start to shine. Candles will be lit up and it will feel like you have a little world of your own.

The Victoria croit, avec le talent en cuisine, en la qualité des ingrédients. Une partie de la carte explique en détail la provenance des viandes jusqu’aux œufs mais aussi quantité d’anecdotes, l’abondance de produits britanniques. On découvre aussi que l’équipe fait appel à un forager, ces spécialistes ratissant la nature à la recherche d’herbes fraîches, de champignons… Le recyclage s’affiche aussi comme une priorité : même l’huile de cuisson servira à créer du bio-fuel.The Victoria believes, together with skilled cuisine, in the quality of  their ingredient. A page of the menu explains in detail the origin of meat, fish, eggs… but also includes anecdotes, the love for British product. They even use a forager. Recycling is a must too, even cooking oil will help to make bio-fuel.

Intriguée, je commence en entrée des huitres de Jersey. Si je les connais crues, délicieuses relevées juste d’une goutte de tabasco, je m’apprête à les goûter chaudes. A peine ouverte, elles sont cuites dans une pâate extrèmement légère, presqu’un dentelle, qui encapsule totalement les saveur iodées, les fait exploser en bouche sur une belle longueur. La texture rappelle un peu celle des moules mais en tellement plus raffinés, tellement plus fondant.  Superbe présentation dans la coquille d’origine sur un lit de petits pois printaniers. La sauce s’avère inutile, tout est là, dans la bouchée. L’un de mes voisins de table, un ancien chef, s’étonne autant que moi, l’imagine avec un léger trait de citron vert… C’est aussi là la magie du Victoria:  les qualités d’un restaurant étoilé dans le confort d’un gastropub avec cette facilité de converser joyeusement avec de parfaits inconnus.A look at the starters list and I am very intrigued. If I have already tried Jersey rock oysters, they were always raw, with maybe a drop of tabasco sauce. But those –  and aren’t they pretty too? – have been opened then cooked straight away in the lightest batter you can imagine, encapsulating the sea flavours. amazing. The texture reminds of mussels, more refined, more melt in the mouth. Beautiful presentation in the oyster shell on mushed-spring-peas. There is, in fact, no need for the tartar sauce, each bite is close to perfection. The magic of this restaurant is also the friendly feeling and the possibility to get chatting with complete strangers. And so I couldn’t resist sharing one of those with the next table, one of the guest having been a chef. We dreamt together, him picturing it with a little touch of lime, me nodding and imagining it.

En vin, je suis infidèle. Si Malbec et Malborough feront facilement vasciller mon coeur, j’accorde autant les crus à mon humeur qu’aux mets. C’est un superbe Viognier du Languedoc (Un Jean d’Alibert sept saisons) qui accompagne ma soirée. Ses arômes de peche, d’abricot, de poire enveloppe le palais, amènent une touche tonique aux plats. Un délice qui suit volontiers de l’apéritif au dessert.In wines, I am very unfaithful. Malbecs and Malboroughs will always steal my heart, but I like to match wines to my mood as well as the dishes. Tonight called for a cheerful Viognier, a Jean d’Alibert sept saisons. Its peach, pear, apricot notes wrap the tongue, the inside of the cheeks, bring a tonic side to the meal. Crisp and refreshing, it is a lovely choice from aperitif to dessert.

Après une entrée hors du commun, j’aime souvent à tester un plat plus classique. Pour un froggie, la cuisson des viandes est le test ultime. L’agneau plus encore, pour une viande si parfumée, la perfection s’impose. Le Victoria remporte le défi haut la main. Une viande d’une qualité sublime, juste sublime, tendre, rosée au coeur, juteuse. Un peu de gras sur la viande ajoute à son fondant. Les haricots, encore un peu croquants, ont été cuit dans un ruban de bacon et s’en sont infusés. Une quenelle de purée avec une note de carottes, beau velouté en bouche, une galette de pommes de terre moelleux mais croustillant à l’extérieur. Un sans faute.After an extraordinary starter, I prefer a more classical main. And for a froggie, meat is sacred, the cooking must be just perfect, the ultimate test. The Victoria meets the challenge and wins it easily. Such fantastic quality, still a little fat on top, adding to the tenderness, pink a heart, juicy. The green beans have been wrapped in bacon, infused by it. On the slice a spoonful of root vegetable purée and fondant potatoes, crunchy on the outside. So, so comforting. The perfect balance.

Le dessert est, comment dire? Hors du commun. A tomber. Une salade d’orange sanguine dont le jus se parfume de campari et de caramel, le tout saupoudré de pistaches croquante. Sur le dessus une glace onctueuse, mêlant marmelade, caramel et menthe fraiche. Une si belle palette de couleurs et de saveurs… Et sur votre écran mental, s’inscrit en majuscule: WOW.  Même le plus racé de chocolats semble fade à côté. Pour un peu, vous en commanderiez un second. Vous n’avez pas encore fini votre assiette et vous y êtes déjà accroc. Vous pourriez le déguster au petit-déjeuner, déjeuner et dîner et ne jamais vous en lasser.Dessert was –  how could I say? Exceptional. A blood orange salad in orange juices, caramel and campari, sprinkled with splendid pistachios. Refreshing, exhilarating. Wait – there is also marmalade, caramel and fresh mint, very unctuous ice cream. And doesn’t it look like a painting, beautiful colour, the red catching the golden of the candle flames? And in your mind, a single word prints in capital letters: WOW. You want this for breakfast, lunch, dinner. Every day. Possibly till the end of your life. Believe me: it is that good.

Et si vous voulez vraiment profiter pleinement de l’expérience, vous échapper un temps de Londres, The Victoria offre également 7 chambres joliment décorée et avec tout le confort d’un hôtel. Il faudra passer près des cuisines et je jure que vous ne résisterez pas à jeter un coup d’oeil. Attention, rester plus d’une minute ne garantit qu’un chose: même après un dîner ultra-copieux, la fringale vous guettera…Fancy enjoying the experience fully, not having to rush back? Well The Victoria offers seven bedrooms too, with all the comfort of a hotel but in a more human size building. I just need to warn you. You will need to step by the kitchens and it is impossible not to stop and get a glimpse. Which means you will stop in your tracks. And no matter how festive your dinner was, appetite will come back.

L’atmosphère, de ce côté du bâtiment est plus douce, presque zen. On n’imagine pas qu’à une minute de là, rires et plats défilent. Les pièces s’étalent sur le rez-de-chaussée et un étage, plus humain donc qu’un hôtel. Les teintes sont modernes, chaleureuses, les pièces sont étonnament spacieuses.  Plutôt qu’une imposante armoire, une étagère abrite une collection de cintres, un miroir séparée complète le tout. Vous êtes en business? Bureau, wifi gratuit, necessaire pour café et thé sont également à votre disposition. La salle de bains est petite mais bien pensée, juste ce qu’il faut. Le petit détail qui fait mouche? Les produits de bain Percksniff’s, dont les huiles essentielles détendent instantanément. On trouvera donc la gamme Happy, angélique et bois de rose. Londres semble à des milliers de kilomètres…On this side of the gastropub, the atmosphere is softer, almost zen. Difficult to think that a minute from there, there are laughs and glasses clinking. Decoration is modern but warm, the rooms surprisingly spacious. More than an imposing cupboard, a shelf hides a number of hangers, completed with a separate mirror. Are you here on business? There is a desk, free wifi, everything you need for coffee and tea. The bathroom is small but very well thought, no need for more. We loved the bath products by Percksniff’s, which essential oils just enhance your mood, relaxing you instantly. Happy smells of rosewood and angelica and guarantees you sweet, sweet dreams.

Et se réveiller en se sachant si près de Richmond Park donne un sentiment de liberté inégalable. Est-ce l’air frais? Le côté village du quartier? La promesse de grands espaces verts? On sourit d’emblée, rayonnant. Le petit-déjeuner est déjà dressé dans la verrière. Choisissez un siège au soleil, préparez-vous un bol de salade de fruits à la cannelle, prenez les journaux du matin… Le jus de fruit a été fraichement pressé, le temps est rendez-vous, le café fume dans votre tasse… Le luxe? Commander un croque-monsieur ou un croque-madame, extraordinairement riche, le fromage crémeux, le jambon excellent. aussi copieux qu’un English Breakfast!There is something fantastic in waking up so close to Richmond Park. Gives you a fantastic feeling of freedom. Is  it the fresh air? The village touch of the neighbourhood? The promise of green spaces? You are smiling, feeling refreshed. Breakfast is ready in the conservatory. Choose a seat in the sun, get a bowl of cinnamon fruit salad, open the morning papers. Heaven. The orange juice has been freshly pressed, time is on your side, coffee us steaming in your cup. Luxury? Order a croque-monsieur or a croque-madame: “real” bread, loaded with cheese and cream, incredibly rich, the ham excellent. As fantastic as any English breakfast!

Verdict? Idéal pour un week-end romantique. Le quartier, le parc si près, un dîner première classe… Accessible en train, sans long trajet, sans traffic. Pour un peu, vous en feriez vraiment votre home from home!Verdict? Ideal for a romantic week-end. The area, the park nearby, the top-class dinner… All that within train reach, no need to travel for hours, no traffic. Oh, if you could make this your home from home for good!

The Victoria
10 West Temple Sheen
London SW14 7RT

Pssst: On April 25th, a very unusual event is taking place at The Victoria in Sheen. ‘Farm to Fork’  is a commonly known expression – but this event really aims to do just that in one place, in one evening. It will feature an enterprising pig farmer from Suffolk with his Dingley Dell Pork, a ‘brace’ of butchers who will show just how to make the most of the amazing range of cuts the wonderful pig offers. And, no less than five top chefs slaving away in the kitchen to produce a pork extravaganza:

* Paul Merrett (of The VIctoria, London)
* Mark Poynton (of Alimentum, Cambridge)
* Paul Foster (of Tuddenham Mill, Newmarket, Suffolk)
* Ross Pike and Madalene Bonvini-Hamil (of The British Larder, Suffolk)
* William Curley (yes the amazing patissier and chocolatier)

All supported by the RSPCA’s farm animal welfare scheme – Freedom Food. Trotters down at 6.30pm. For more info, click here.

3 Comments

  1. April 25, 2012 / 05:26

    Quelle ambiance ! et j’adore tout particulièrement la verrière ♥ je dirais même que j’en rêve …

  2. April 25, 2012 / 10:47

    J’aime beaucoup la décoration, et les assiettes ont l’air appétissantes !

  3. April 29, 2012 / 19:01

    je veux un p’tit dèj !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *