Un week-end à Londres: 25-27 avril

Après l’orgie de chocolat de Pâques, une detox s’impose. Ou du jogging, si vous êtes énergique. Tenez, justement, pourquoi ne pas rejoindre l’Electric Race samedi soir, un mix entre une course de 5k et une disco party qui se finit sur un spectacle lumineux? Neon power, les amis, jetez un coup d’oeil à la galerie photo! Si vous rêvez d’un week-end plus calme, vous trouverez plus bas 10 idées zen pour profiter de Londres.

WE

1. Spécial braves : Grub propose, vendredi soir… un menu autour des insectes.

2. Toujours vendredi soir, le speakeasy Mr Fogg’s, dédié à l’univers de Jules Vernes, fait une escale au Pérou. Sombreros, ponchos, cocktails à base de pisco et chanteurs d’Amérique Latine seront au programme.

3. La Friday late du V&A est cette fois tournée vers la beauté du synthétique, avec des labos expérimentaux. Oui, c’est toujours gratuit.

4. Retombez en enfance – la liste des meilleurs milkshakes de Londres est ici.

5. Fan de street art? Passez voir l’expo Stealing Banksy, 20 oeuvres crées dans la rue, restaurées et enfin représentées au public.

6. Jouez aux touristes. Royal Mail vient de sortir des timbres sur Buckingham Palace. Et si on envoyait quelques cartes postales, tiens?

7. J’adore Brixton, son fort esprit de communauté, de famille, son melting pot de cultures et de cuisine. Filez donc les soutenir à l’occasion du Night Market vendredi et samedi, qui regroupe street food et art.

8. Sadler’s Wells présente Nanny McPhee, adapté pour la scène par le London Childen’s Ballet. Un talent fou.

9. Dimanche, le Borough Market fête la St George avec des gâteaux spéciaux, des breakfast baps, des pies and mash… mais aussi de la musique, des démonstrations de cuisine, des échanges de rose et de livres.

10. Dimanche toujours, emmenez les enfants voir Le voyage de Chihiro de Miyazaki. Le BFI propose à l’occasion un atelier où créer ses personnages et animer son mini cartoon.

 

♪♫♪♫ Un petit clic sur la carte pour localiser les évènements ♪♫♪♫

map10

Cornwall – Tintagel Castle

La Cornouaille est l’une des ces contrées où naissent les légendes. L’une d’elle, en particulier, vient du berceau de Tintagel. Sur cet îlot à présent déserté se dressait au treisième siècle un château. Il n’en reste aujourd’hui que des ruines. Pourtant, dit-on, le Roi Uther Pendragon y aurait rencontré la belle Igraine et conçu là le Roi Arthur… Merlin aurait quant à lui habité l’une des grottes sous la falaise, accessible à marée basse. En réalité, rien n’est moins sûr. Un Arthur a bien été célèbre dans la région mais au sixième siècle. Chut, ne brisons pas le charme… Il est tellement doux de rêver…

On se garera dans le village (le parking est payant toute l’année, prévoyez des pièces) avant de descendre la vallée, en suivant le courant d’eau qui se jette en cascade dans la mer. Qui sait, peut-être croiserez-vous un chevalier en route vers le château? Le week-end et aux vacances scolaires, tournois et histoires s’y déroulent.

Une première tourelle, encore sur la côte accueille les visiteurs. C’est passé celle-ci que l’aventure commence. Pour passer sur l’île, en effet, vous attend des escaliers vertigineux… Steep way down, qu’ils avaient dit! Steep way up également. Tout se mérite. Tintagel Castle recouvrait la presque totalité de l’îlôt. Quelques portes et mûrets subsistent, on admirera au passage l’art d’empiler avec élégance ces pierres fines qui de découpent aujourd’hui sur l’horizon, sculptures fantômes d’un autre temps.

Le travail de construction a du être sincèrement extraordinaire. Sans doute certaine pierres ont-elles été saisies sur place, la plupart venaient tout de même du rivage, un sacré transport. Un puits alimente le tout. Un tunnel serait, pense t-on de cold room, l’équivalent du frigo. Le plus beau? La juxtaposition des rochers escarpés, tranchants et des murs, bravant encore les intempéries… Tout autour s’étend la baie, d’autres falaises où les randonneurs se détachent comme de minuscules fourmis. On imagine des combats, le son des épées. Pourtant, les dames de la cour vivaient ici, avaient une pièce réservée à la musique et à la poésie, un jardin fleuri.

Aucun bruit. Des oiseaux. Un troupeau de chèvres, inattendu. En cette saison, primevères, oeillets marins et violettes couvrent les pentes. Hors du temps.

Au retour, arrêtez-vous au Beach Café qui offre une carte simple mais à base de produits régionaux. Dont de supers sandwichs au crabe frais. Et de la bière Gold Castle, produite à Tintagel.

Est-ce faisable avec des enfants? Si vous comptez sur la poussette, autant vous le dire tout de suite, non. Notre – TRES – dynamique bonhomme de 4 ans a adoré la sortie, escaladant tout ce qu’il pouvait avec une joie sans mélange, sans demander à se faire porter. Notre fille de 8 ans s’est concentrés sur la kids’ trail qui consiste à traquer des boîtes, chacune contenant des indices pour déchiffrer un message final. Bref : une quête. Prévoyez, en toute logique, des tennis et une bouteille d’eau. Si l’énergie vous manque au retour, un service Land Rover fait l’aller-retour pour 2 livres /adulte, 1 livre / enfant. Cher mais dans certains cas, j’imagine, bienvenu.

Tintagel Castle
Castle Road
Tintagel
Cornwall
PL34 0HE 

Cornwall - Tintagel Castle Cornwall - Tintagel Castle Cornwall - Tintagel Castle Cornwall - Tintagel Castle Cornwall - Tintagel Castle Cornwall - Tintagel Castle Cornwall - Tintagel Castle Cornwall - Tintagel Castle Cornwall - Tintagel Castle Cornwall - Tintagel Castle Cornwall - Tintagel Castle Cornwall - Tintagel Castle Cornwall - Tintagel Castle Cornwall - Tintagel Castle Cornwall - Tintagel Castle Cornwall - Tintagel Castle Cornwall - Tintagel Castle Cornwall - Tintagel Castle Cornwall - Tintagel Castle Cornwall - Tintagel Castle Cornwall - Tintagel Castle

London restaurants – House of Ho, Vietnamese cuisine

D’un voyage de 3 semaines au Vietnam, j’ai le souvenir de petits cafés de rue, tables de fortune, plat préparés sur demande, parfois même assis sur quelques briques sur le trottoir. Suivre un effluve, s’arrêter, dégainer les baguettes.

Mais l’ouverture récente de The House of Ho, au coeur de Soho, m’a donné envie de goûter à la cuisine vietnamienne plus gastronomique. Le chef Bobby Chinn, fier d’un restaurant à Hanoi et un autre sur Saigon, amène enfin ses talents dans la capitale britannique…

L’expérience débute sur une note d’humour, la page des cocktails s’ouvrant sur les 10 stages of drunkenness… Si l’invisibilité est fort tentante, nous resterons sagement sur la première marche, Witty and Charming. Pour le fruité, on choisira le Rum Yum Dragon qui fait danser pomelo, baies rouges et acidulé des fruits de la passion, le tout enveloppé de la douceur sucrée du rhum. La présentation est impressionnante, les fruits présentés dans une mini coupelle de glace. Si l’aventure vous tente, essayez donc le  Ho’rny Devil. Toute la pureté de l’eau de coco, réhaussée de chilli vietnamien et affinée par de la vodka à la citronelle… Les joues rosissent au passage mais le bord du verre, nacré de noix de coco sucrée en font un vrai délice, flocon givré, le feu sous la neige.

London - House of Ho London - House of Ho London - House of Ho London - House of Ho London - House of Ho
Les plats eux aussi se font un peu spectacle. Admirez donc le premier, Bobby’s Duck’s ‘a la banana’ blossom salad. Servi dans une pétale de fleur de bananier, le met laisse penser à une oeuvre d’art déconstruite, toute en équilibre. Canard confit et fondant, quelques morceaux très croustillants, gésiers, épices, nouilles asiatiques, carottes finement râpées. Chaque bouchée finit sur le croquant des échalottes, le noisetté des graines de sésame et le citronné des feuilles de shiso. Que d’ingrédient combinés à la perfection!

Nous craquons également pour la théatrale Crab Pomelo Salad. S’y mélangent rubans de légumes, chou et carottes, la viande tendre du crabe, éclats de cacahuètes et échalottes le tout lié par un filet d’huile d’olive, de la menthe ciselée, des quartiers juteux de pamplemousse. Très frais, zesty, parfumé. Les traditionnels crackers de crevette amènent un crunch supplémentaire.

London - House of Ho London - House of Ho London - House of Ho London - House of Ho London - House of Ho London - House of Ho
Le Lemongrass monkfish with a fish caramel sauce m’intrigue. Un fumet envoûtant, avant même que le plat soit posé sur la table. Un caramel fluide, bien infusé de citronelle qui l’allège, enveloppant parfaitement chaque bouchée de lotte, un sucré-salé très plaisant. Le pak choi fond presque en bouche. Un plat hors-pair que je recommande chaudement. Délaissez le riz et essayez donc plutôt les Heavenly Flowers, de minuscules boutons de fleurs, une texture douce, d’un vert printanier au palais, couronné ici encore d’échalottes grillées. Leur fine amertume naturelle s’accorde à merveille avec la sauce caramélisée.

Une autre signature de House of Ho, d’après les revues, est indéniablement l’Apple Smoked Pork Belly, Braised Cabbage and Egg. Servi dans une cocotte en fonte, la poitrine de porc est si fondante qu’elle se détache du bout des baguettes. Et quelles saveurs, salé, fumé, le gras se liant à la sauce et au jaune d’oeuf, le bouillon sublime, poivré, mélangeant jus de la viande et chou. Une potée asiatique, très harmonieuse.

London - House of Ho London - House of Ho London - House of Ho London - House of Ho London - House of Ho

Les desserts sont plus classiques mais tout autant délicieux. Bel éclat de caramel sur la crème brûlée au citron, vraiment onctueuse, une belle longueur, reprenant le velouté du lemon curd. Les chocaholics n’hésiteront pas une seconde, le mi-cuit au chocolat est de toute splendeur. Le secret? Un mélange de chocolat belge, plus onctueux, et vietnamien, la marque Marou qui utilise des fèves Trinitario. Le meilleur de deux mondes. Pour l’exotisme, on le mariera à une boule de glace à la citronelle, qui en fera ressortir le grillé.

Verdict? La cuisine vietnamienne en finesse et en beauté. On aimerait un peu plus de saveurs fortes, gingembre, chilli. Mais définitivement une adresse qui devient ma cantine sur Soho…

House of Ho
57-59 Old Compton St
Soho
London W1D 6HP

London - House of Ho London - House of Ho

Cooking with Vini and Bal’s rustic Indian curry sauces – oeuf cocotte for lazy week-ends

Profitez donc de ce week-end prolongé pour vous offrir de vrais petits-déjeuners, tardifs, copieux… Pour ces oeufs cocottes, j’ai simplement fait revenir quelques oignons et échalottes dans une poele jusqu’à ce qu’ils soient fondants. Quelques cuillerées de sauce Vini and Bal’s Shahi pour ses notes de paprika et de cardamome, et sa belle teinte éclatante qui évoque vraiment les vacances au soleil… Laissez frémir, cassez un oeuf, saupoudrez de sel et de piment d’Espelette. Servez avec des tartines de rye bread avec fromage de chèvre, lamelle de radis, avocat écrasé et graines de sésame… Ou ajoutez tout simplement un peut de Shahi à des oeufs brouillés, histoire de les sublimer! Présentez-les dans les coquilles évidées pour jouer sur l’effet Pâques.

Vini and Bal’s
Sainsbury’s, Booths, Ocado

Cooking with Vini and Bal’s rustic Indian curry sauces – oeuf cocotte Cooking with Vini and Bal’s rustic Indian curry sauces – oeuf cocotte Cooking with Vini and Bal’s rustic Indian curry sauces – oeuf cocotte Cooking with Vini and Bal’s rustic Indian curry sauces – oeuf cocotte Cooking with Vini and Bal’s rustic Indian curry sauces – oeuf cocotte Cooking with Vini and Bal’s rustic Indian curry sauces – oeuf cocotte Cooking with Vini and Bal’s rustic Indian curry sauces – oeuf cocotte

Cornwall – Lunch at Merchants Manor, Falmouth

Un long week-end en Cornouaille, l’envie de passer un peu plus de temps avec ma petite princesse de 8 ans. Les gars iront pique-niquer de leur côté, nous irons déjeuner entre filles dans le très bel hôtel Merchants Manor, décoré dans le style Queen Anne. Lustres en cristal, délicates moulures ornant les plafonds, atmosphère feutrée. Nous sommes le dimanche de Pâques, les tables sont pleines, l’adresse est connue, on y vient en famille, en amoureux pour un repas raffiné.

Sur les tables, des petits détails qui font toute la différence. Couverts gravés, serviette pliée avec art, la forme rappelant l’opéra de Sydney. Quelques bulles s’imposent, un sparkling local, produit près de l’Eden Project. Ce Knightor brut marie pêche et pomme sur une trame florale, idéal une journée de printemps… Il s’accompagnait d’un amuse-bouche gourmand aux miettes de hareng, réhaussé d’une pincée de cumin.

Cornwall - Lunch at Merchants Manor, Falmouth Cornwall - Lunch at Merchants Manor, Falmouth Cornwall - Lunch at Merchants Manor, Falmouth Cornwall - Lunch at Merchants Manor, Falmouth
En entrée, l’idée de la salade d’aubergine grillée et fumée nous séduit d’emblée. Bel assortiment de feuilles et d’herbes fraiches, coriandre et menthe, quelques pois chiches pour amener de la texture, un filet d’huile d’olive fruité, quelques gouttes de balsamique, une toute petite touche de moutarde. Frais, appaisant, dansant.

Cornwall - Lunch at Merchants Manor, Falmouth Cornwall - Lunch at Merchants Manor, Falmouth
Louise-Anne optera pour le traditionnel agneau de Pâques, piqué de gousses d’ail pour mieux le parfumer, tendre comme elle l’aime. Elle ne laissera pas une fourchettée des légumes cuits à la perfection -pommes de terre, purée de carottes onctueuse, quenelle de chou rouge caramélisé, petit pois, le tout enveloppé d’un jus infusé de menthe. Le pain est fait sur place avec une farine de qualité, une mie à texture bien aérée, pensez à en garder un morceau pour cette dernière cuillerée de sauce!

J’ai préféré goûter au roasted vegetable wellington. Devant l’avalanche de chocolat du week-end, il me semblait bon de ré-équilibrer un peu! Un régal. Une pâte moelleuse, des légumes slow cooked, chaque saveur décuplée, emplie de soleil. Méli-mélo de tomates, oignons, carottes, aubergine, chou… reposant sur une sauce tomate veloutée et bien relevée en poivre pour bien allonger chaque bouchée. Une portion de légumes supplémentaire était présentée dans une mini-cocotte Staub. Pommes de terre nouvelle avec lichette de beurre, panais et carottes caramélisés, intéressant sushi de poireau, une idée à emprunter!

Cornwall - Lunch at Merchants Manor, Falmouth Cornwall - Lunch at Merchants Manor, Falmouth Cornwall - Lunch at Merchants Manor, Falmouth Cornwall - Lunch at Merchants Manor, Falmouth
En dessert, les rôles seront inversés. Ma fille prendra un dessert de grand: biscuit chocolaté, mousse au chocolat noir, intense, couronne de framboise servi avec une quenelle de sorbet à l’orange avec effet crumble. Dans un soupir, elle regrettera que la cantine de l’école ne vienne pas prendre des cours ici. Ayant récemment vu l’exposition Matisse, elle se demandera aussi si le pâtissier a dans un premier temps découpé les formes dans du papier avant de créer sa composition, cercles, pointillés, feuille. Comme quoi il n’est jamais trop tôt pour intéresser les enfants aux goût et l’art…

Je prendrai le Knickerbocker Glory, ce dessert anglais qui ravira bien des adultes dans le restaurant. Joies simples, souvenir d’enfance, un je-ne-sais-quoi qui résume un esprit de vacance. Rappelant les Sundaes américains, celui-ci est un empilement magistral : jelly à la framboise, brownie au chocolat, crème, ganache au chocolat sublime (encore!), boule de glace à la vanille, une autre de fraise, fruits frais. Le regards brille. Aux tables annexes, qui ont choisi la même conclusion sucrée, tout autant…

Cornwall - Lunch at Merchants Manor, Falmouth Cornwall - Lunch at Merchants Manor, Falmouth
Saison oblige, le café vient avec une surprise, un petit nid de Pâques à croquer… Depuis combien de temps n’aviez-vous pas dévoré ces bouchées de cornflakes chocolaté? La semaine dernière, me dira ma fille en se léchant tout de même les babines et refusant de céder le sien. Pendant quelques instant, j’ai eu 8 ans.

Verdict: Cuisine impeccable, raffinée qui trouve le bon équilibre entre le classique et juste une pointe de modernité. Service très attentionné. A 5mn en voiture de la plage / 15mn de marche pour mieux encore profiter de l’après-midi.

Merchants Manor
Western Terrace
Falmouth
Cornwall TR11 4QJ

Cornwall - Lunch at Merchants Manor, Falmouth

Delicious Alpro yogurt toppings #Alprotops

Envie de sublimer vos yaourt? Prêts pour quelques idées de toppings supplémentaires? C’est parti, à vos cuillères…

Commençons par le salé. Il ne faut pas grand chose pour sublimer une tomate cerise. Une touche d’Alpro Simply Plain suffit, le crémeux l’enveloppe, une pincée de curry, de poivre rose, de piment d’Espelette et voici de quoi égayer vos brunchs. Les enfants adorent les préparer.

Delicious Alpro yogurt toppings #Alprotops
Restons dans les épices. J’ai l’habitude de faire gonfler les abricots secs dans de l’Earl Grey ou du Chai. Mais cette version avec simplement miel et safran vaut le détour ne serait-ce que pour la teinte d’or liquide! Sublime, vraiment différent. Imaginez-donc quand ce sera la saison, vous pourrez faire rôtir le fruit pour presque le caraméliser, le safran amenant une vraie touche de luxe.

Delicious Alpro yogurt toppings #Alprotops Delicious Alpro yogurt toppings #Alprotops
Inspiré de l’Eton Mess, bien sûr… des éclats de meringues maison mais parfumées au poivre, s’équilibrant joliment avec le yaourt Alpro. Un délicieux triangle de saveurs.

Delicious Alpro yogurt toppings #Alprotops
Pour accompagner le tout nouveau Alpro fraise-rhubarbe, j’ai laissé cuire de la rhubarbe fraiche avec un peu de jus d’ananas, ce qui lui conserve sa teinte rosée au passage. L’acidulé est gourmand à souhait… Ajoutez des baies de goji pour un peu plus de texture. Vous pouvez aussi, comme le chef Michelin Josh Eggleton, faire cuire la rhubarbe avec un peu de romarin.

Delicious Alpro yogurt toppings #Alprotops
Les graines de lin et de chia font partie de ces petits plus qui vous font la vie (et la peau) plus belle. J’ai longtemps eu tendance à oublier le paquet au fond d’un placard… Glissez les plutôt dans votre miel liquide pour dynamiser vos petit-déjeuners, sous un rayon de soleil, l’effet de transparence est magnifique. Magazines tell you over and over – seeds are good for you. I tended to forget them in the cupboard… until I began preserving them in liquid honey. Delicious and really pretty under a ray of sunshine.

Delicious Alpro yogurt toppings #Alprotops
Les yaourts Alpro s’infusent facilement de saveurs. Comme celle de la cardamome, quelques cosses à laisser toute une nuit dans un bol. Saupoudrez de pistaches concassées avant de servir. Essayez donc avec des fleurs de sureau, du thym citron…

Jetez un coup d’oeil aux créations sous le #AlproTops!

Delicious Alpro yogurt toppings #Alprotops

Cornwall – Eden Project

Sous ces drôles de bubble wrap se chache un projet ambitieux, des serres extraordinaires, l’Eden Project, en plein Cornouaille. La vallée fut entièrement creusée pour l’accueillir. On a vu quelques photos mais l’on ne sait pas vraiment à quoi s’attendre. On repasse en mémoire tous les jardins botaniques visités, Kew Gardens en particulier. Oubliez donc - vous n’avez rien vue de tel, à moins d’avoir vécu dans des pays exotiques. C’est mon cas et j’en suis restée sans voix tout autant.

On commence par The Core, un espace artistique mettant en avant, avec humour, l’importance des plantes dans notre quotidien. Dehors, les enfants joueront dans les jardins, structures de bois à escalader, labyrinthes de verdure, sculptures… On se faufile dans la première bulle, méridionnale, pour y redécouvrir les plantes de nos jardins mais aussi la californie, les deserts, l’Afrique. On est séduit mais pas encore époustouflé.

C’est le deuxième dôme qui vous laissera un souvenir mémorable… L’entrée est déjà cintrée de lianes. On se croirait dans un film, transporté dans une sphère sur une autre planète. La structure, bulle après bulle, chacune découpée en hexagone donnant pleine vue sur le ciel est immense, surréelle. Les arbres y montent étonnament haut. La chaleur suprend dès l’entrée, il ne faudra pas 5mn pour se retrouver en T-shirt. Bienvenue sous les Tropiques… La flore est d’une diversité stupéfiante, les couleurs, éblouissantes. On se promène le nez en l’air, toujours. Cascades, palmiers, arbres du voyageur, orchidées, flamboyants… et des milliers de plantes que l’on reconnait de documentaires sur des pays lointains sans pouvoir les nommer. promenade dans les cîmes des arbres, absorbant la profondeur des lieux, le souffle coupé, le travail aussi pour maintenir une telle surface. Y a t-il même des saisons ici ou un été perpétuel? On aimerait pouvoir passer une journée, une semaine seuls ici, Robinson Crusoe des temps modernes, s’isoler dans ce paradis terrestre…

Pour les enfants, c’est un dépaysement de rêve, de ceux qui laissent des souvenirs à vie… L’occasion de voir de près bananiers, fèves de cacao, baies de café mais aussi les arbres qui donnent le cola, le bubble-gum, le caoutchouc. Un voyage initiatique. La rencontre avec quelques oiseaux colorés complète à merveille la visite. Attendez-vous à des centaines de dessins retraçant les souvenirs de la journée!

Une grandeur naturelle, imposée par la nature, sublimée par cette fine limite avec la campagne britannique. L’Eden, par excellence.

Note pour les parents: les lieux facilitent l’accès aux poussettes et fauteuils roulants. La chaleur est vraiment prenante mais des fontaines d’eau potable sont disposés régulièrement, ainsi qu’une cooling room. L’Eden Café, entre les deux dômes, offre une cuisine ouverte, de vrais plats (quiches fondantes, courges rôties et farçies, poulet au romarin, comptez 8 livres par plat, assiette généreuses…), un menu enfant avec des sélections de qualité (voilà qui nous change du fast food habituel des parcs! 5 livres pour 5 sélections). Nous y avons passé la journée avec une enfant de 8 ans et un autre de 3 ans, ce dernier ayant trouvé bien des escalades sans danger à faire et ne s’est pas ennuyé une seconde.

The Eden Project
Bodelva
St Austell
Cornwall
PL24 2SG
Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project Cornwall - Eden Project

Marc Jacobs – Daisy, Eau So Fresh

Vous connaissiez déjà Daisy de Marc Jacobs, couronnée d’une marguerite à présent icônique, voici sa nouvelle déclinaison. Eau So Fresh. L’eau de printemps par excellente, un éveil aux sens. Sensuel et frais. Un bouquet de rose sauvage, de framboise juste cueuillie, de violettes sur un fond de cèdre et de musc. Une fragrance qui virevolte comme un papillon d’une fleur en fleur…

Marc Jacobs –  Daisy, Eau So Fresh

Marc Jacobs - Daisy, Eau So Fresh Marc Jacobs - Daisy, Eau So Fresh Marc Jacobs - Daisy, Eau So Fresh Marc Jacobs - Daisy, Eau So Fresh Marc Jacobs - Daisy, Eau So Fresh

Disney On Ice – Worlds of Fantasy

Nous rentrons tout juste de Disney on Ice. Worlds of Fantasy, le tout nouveau spectacle. Les enfants dorment le sourire aux lèvres. Je pourrais, je crois, m’arrêter là, finalement, ces deux phrases résument assez bien l’expérience…

C’est un peu… comme d’aller à Disneyland. L’attente, les mille scènes imaginées, les bonds d’impatience, les questions infinies. Sur place, on se faufile entre des centaines d’enfants ayant revêtu leur plus beau costume. Principalement des princesses, quelques Jessie, des Buzz, des Woody, des petites sirènes. Un autre univers dans lequel les boutchous se glissent avec un naturel fascinant, entre barbapapa et paillettes.

Les lumières s’éteignent. Dans la pénombrent brillent les baguettent lumineuses, dont les couleurs tourbillonnent, constellation autour de l’arène. Arrivent Mickey, Minnie, Donald, Dingo. Réalisation soudaine, dans l’esprit des petits que les personnages de dessin animé existent vraiment. Ah, cette illumination soudaine sur leur visage! Très vite, les scènes s’enchainent, les voitures rigolotes de Cars rejoignent la fête, détonations, klaxons. Mon fils, du haut de ses 4 ans est restée longtemps bouche bée, applaudissant, encore et encore. Ma fille, elle, absorbait chaque détail, chaque couleur. Le monde d’Ariel, de la Fée Clochette ont vraiment fait resplendir la magie Disney, vagues, papillons, fleurs, chorégraphies impeccables. Dans la salle, les kids sont rivés à leur siège, concentrés sur le show, totalement hypnotisés. L’effet est saisissant, vraiment.

Les parents préfèreront sans doute la partie Toy Story, qui nous a vraiment fait rire aux éclat. Le choix des chansons (Barbie girl, Come and Rescue Me, Africa, Leave me alone, I need to break free…) s’est révélé détonnant, Ken et Barbie mémorables. Alors qu’en tant qu’adulte on se sacrifie un peu en allant voir les spectacles pour enfants… On sortira de celui-ci en proposant d’emblée d’aller voir la prochaine tournée en automne!

Disney On Ice – Worlds of Fantasy

Wembley Arena, London 17 – 20 avril 2014
Motorpoint Arena, Cardiff 23 – 27 avril 2014

35 43 112 212

Amsterdam – High Wine at The Dylan

Imaginez une peinture flamande. The Dylan a su capturer la lumière d’Amsterdam à la perfection, un côté cristallin qui sait transformer les demies-teintes en perle, ivoire. Si le bâtiment a gardé son charme d’origine (le restaurant garde encore ses murs de briques et les fours à pain du temps où la pièce était encore une boulangerie), l’hôtel a remodernisé certaines lignes, un blanc plus pur, des oeuvres d’art plus contemporaine, un équilibre entre cuir, bois et quelques teintes plus toniques, un lilas par exemple, une poignée de porte asiatique. Certaines des luxueuses suites rappelle les penthouses new-yorkais. Un charme fou.

Dehors, la nuit tombe doucement. Nous sommes dans le lounge, la cheminée, sculturale, ambre la pièce de reflets. Petit à petit, on se love dans le fauteuil, on s’approprie l’espace… Célébration des moments de paix autour d’une flûte de Apostelhoeve Riesling Brut 2011, un riesling qui suit la méthode champenoise pour une finesse magnifique, un pétillant épatant, arôme évoquant le musc mais plus sur le citron et la vanille au palais. Comme si chacune des bulles effaçait peu à peu le monde extérieur… La légère acidité de ce sparkling, celle qui roule joliment au creux des joues, complèmentent à merveilles de larges olives fruitées.

Amsterdam - High Wine at The Dylan Amsterdam, High Wine, The Dylan Amsterdam - High Wine at The Dylan
En fin d’après-midi, on vient ici prendre un high wine. Une version très sophistiquée de l’afternoon tea, une découverte. Quatre vins en parfait accord avec 4 délices, 3 salés, un sucré. Intrigués, nous nous laissons tenter. Après une journée de marche, l’idée d’un dîner plus léger mais tout en raffinement est tellement séduisante.

Le tout premier est un Sauvignon blanc, un Domaine Octavie 2012 de Touraine. Caresse floral, lys blanc, suivi de pomme et de miel, des notes assez modernes, dynamiques… Ils s’accompagne de fines lamelles de flétan joliment encadrées par l’acidulé du pamplemousse juteux. Valse des crus et des saveurs, à la lueur des bougies… Billes de concombre, légères touches de mayonnaise au curry, croutons croustillants, une très belle toiles de textures autour du fumé de ce poisson. 

Amsterdam - High Wine at The Dylan Amsterdam - High Wine at The Dylan
Le deuxième volet s’ouvre sur un chardonnay d’Australie du sud, un 2012 par Milton Park. Couleur paille d’or, arôme de pêche, de nectarine, de poire juteuse, souvenir d’un après-midi d’été dans un verger… Nous le savourons avec du grondin rouge, la chair du poisson s’émiettant joliment au bout de la fourchette, tendre, rosée. Celui-ci repose sur un nid de pates fraiches, réhaussée d’une sauce aux tomates veloutée, légèrement épicée.

Amsterdam - High Wine at The Dylan Amsterdam - High Wine at The Dylan
La dégustation se poursuit vers le rouge, poétiquement nommé Les Romanes. On retrouve dans ce Côteaux du Languedoc les arômes de fruits rouge et d’épices du Syrah et ces souvenirs de garrigue que seul le Grenache noir sait apporter. Très doux, avec une petite pointe de menthe, il s’accorderait aussi volontiers aux desserts.

Ici, il vient relever de généreuses tranches de veau d’une tendreté fabuleuse. Quelques asperges, juste blanchies pour laisser un croquant à la texture, sur un risotto moelleux aux champignons. Et cette délicate touche de moutarde Savora, qui réveille le tout avec ses arômes de miel, curcuma, girofle, muscade…

Amsterdam - High Wine at The Dylan Amsterdam - High Wine at The Dylan
La conclusion se fera sucrée avec un étonnant vin de dessert suisse par John & Mike Favre. Leur sauvignon blanc 2011 se fait nectar, riche mais bien équilibré en sucre, mielleux et floral à la fois… Il complémente à merveille ce cake à la banane saupoudré de pistaches concassées, réconfortant comme les gâteaux que préparaient nos grand-mères. Une quenelle de glace au poivre vient le dynamiser et mieux faire ressortir la cannelle.

Verdict: cocoonés, charmés par la large palette des vins, le crépitement des flammes dans la cheminé, vous n’aurez plus envie de partir! Excellent alternative à un dîner formel, avec une finesse de plat absolument parfaite. Atmosphère très romantique.

High Wine39.50€ / personne 
The Dylan
Keizersgracht 384
1016 GB Amsterdam

Amsterdam - High Wine at The Dylan Amsterdam - High Wine at The Dylan

London

This Week End in London

Recevez TeaTime par email:

Delivered by FeedBurner

Contact

Chocoaddict on Hellocoton

find us on Instagram

Follow Me on Pinterest

Beauty

Cooking

Travels

We use cookies…
What are cookies?
  • Cookies' are small pieces of information that a website sends to your computer's hard drive while you are viewing a website.
How does this site use cookies?
  • Tracking/user analysis cookies. This allows me to see how many people are visiting this site and uses a third party service (such as Google Analytics and Quantcast) to do so.
  • Advertising: The advertising banners on this site come through my network (Handpicked Media) which supplies advertising from a range of approved digital partners. Occasionally these banners will use marketing cookies to show you adverts that you might be more interested in. This tracking system is anonymised and therefore it does notknow who you are, it just uses the limited information available to it (via cookies) to serve you ads that may be relevant to you.
What to do if you want to control the use of Cookies?
You have the ability to accept or decline cookies using your web browser, but please be aware that it may negatively affect your experience of this site.Cookies can be removed or declined by changing your web browser settings. For more information please visit allaboutcookies.org.